Edmond de Rothschild porté l’année dernière par une solide collecte

Le groupe bancaire Edmond de Rothschild a enregistré l’année dernière une croissance dans toutes ses lignes de métier et sur l’ensemble des marchés.

Après une stagnation en 2020, l’établissement genevois a signé une collecte fructueuse, ce qui lui a permis de nettement améliorer ses résultats.

Les afflux nets d’argent se sont élevés à 8,2 milliards de francs, à comparer aux entrées de 0,4 milliard de l’exercice précédent. La collecte auprès de la clientèle privée a atteint 5,4 milliards et celle de la gestion d’actifs 2,7 milliards, indique mardi Edmond de Rothschild.

Cet effet a largement contribué à la hausse de la masse sous gestion, qui a crû de 8,6% à 177,6 milliards. Des marchés financiers porteurs ont également contribué à la progression des volumes.

Dans son communiqué, Edmond de Rothschild ne détaille pas les recettes générées l’année dernière, mais précise avoir «maîtrisé» ses charges, également sans fournir de chiffres à ce sujet. Le résultat brut d’exploitation a bondi de 24% à 194 millions de francs. Le bénéfice net s’est inscrit à 79 millions (+39%).

«2021 aura été une année éprouvante avec le décès soudain de mon époux Benjamin de Rothschild. J’ai été extrêmement touchée par les nombreuses marques de soutien de la part de nos clients et de nos équipes», explique la présidente Ariane de Rothschild, citée dans le communiqué.

Le groupe genevois affirme ne présenter «aucune exposition bilantielle significative au regard du conflit russo-ukrainien». Malgré la situation géopolitique actuelle, la banque estime être bien positionnée pour continuer son développement. Aucune prévision chiffrée n’est précisée pour 2022.

Source : Bilan.ch

LinkedIn
Share